dimanche 21 décembre 2014

ITHELL COLQUHOUN

Ithell Colquhoun, 1985 photo by Alastair Thain
Ithell Colquhoun, peintre et écrivain anglais. Née en 1906 en Assam, Inde. Elle suivit les cours du Chelteham College et de la Slade School of Art, mais pour une large part elle est autodidacte. Après avoir rejoint le groupe surréaliste anglais en 1939 et participé à une exposition sur l'Art Vivant en Angleterre, elle apporta également sa participacion au London Bulletin, mais refusa en 1940 de renoncer aux travaux qu'elle avait entrepris sur l'occultisme et quitta le groupe. Elle pratiqua l'automatisme, la décalcomanie, le fumage, le frottage et le collage, et publia les résultats de ses recherches dans « La Tacha Mantique » (Enquiry, 1949). Sa première exposition personnelle se tint à la Cheltenham Municipal Gallery en 1936. Après cette date, il faut signaler, entres autres, l'exposition rétrospective qui eut lieu en 1976 à la Newlyn Orion Galleries, en Cornouailles. Elle est aussi l'auteur d'un texte surréaliste influencé par l'occultisme, intitulé L'Oie d'Hermogène le magicien, publié en 1961 par Peter Owen Ltd. , de récits de voyages sur la Cornouailles et l'Irlande, et de plusieurs recueils de poésie. Colquhoun mourut le 11 avril 1988 en Cornouailles, où elle avait passé la plus grande partie de sa vie.


Ithell Colquhoun, 1932 by Man Ray
Biography of ITHELL COLQUHOUN

Ithell Colquhoun was born in Assam, India. She studied at Cheltenham Ladies College in 1919 and in 1926 at the Cheltenham School of Arts and Crafts. In 1927, she went to London and studied at the Slade, and in 1929 was awarded first prize for Judith Showing the Head of Holofernes. In 1931 she made her first visit to Paris and experienced the work of the Surrealists, in particular that of Salvador Dali. Her first solo exhibitions were in 1936, in London and Cheltenham. The shows consisted of paintings of plants and flowers, in a Daliesque Magic Realism style. She continued to exhibit and write poetry, before moving permanently to Paul, near Penzance in Cornwall. A retrospective of her work was held in 1972 at the Exeter City Art Gallery, and a second was held at the Newlyn Orion Gallery in Penzance in 1976. In 1977, an exhibition was held of her designs for Tarot cards.


Les tableaux d'Ithell Colquhoun sont souvent comme une parodie de l'obsession surréaliste pour l'image érotique du corps féminin. Ils suggèrent une réfutation ironique de l'opération métaphorique qui est au centre de la théorie surréaliste. Dans Gouffres amers, la mort ne conduit qu'à la décomposition. Quand à l'intérêt des surréalistes pour l'androgyne primordial, il trouve dans La Famille du Pin son expression parodique la plus sinistre.

Ithell Colquhoun, Gouffres Amers, 1939

Ithell Colquhoun,  La Famille du Pin 1941


« Comme j'escaladais les pentes rocheuses d'une vallée, je tombais sur une large crevasse qui semblait s'enfoncer vers le centre de la terre. Je regardais à l'intérieur et découvris que tout au fond, très loin, il n'y avait que de l'eau. J'entrepris de descendre dans cette crevasse, m'appuyant parfois sur une sorte de rampe naturelle, mettant le pied à d'autres moments sur une marche à peine dégrossie que les surfaces inégales m'offraient. Cette descente était d'autant moins aisée que les rochers étaient recouverts d'une couche humide et verte tachetée ça et là d'une sorte de végétation visqueuse de la couleur du vin.
J'avais maintenant atteint des profondeurs vertigineuses. Si je regardais vers le haut, les murs se dressaient au-dessus de moi comme ceux d'un puits humide et froid. Si je regardais vers le bas, je pouvais voir une grotte remplie d'eau ayant la couleur de la chrysolithe, tantôt illuminée par une source lumineuse cachée, tantôt obscurcie par l'ombre que jetait sur elle une roche en saillie... » 
 (Publié dans New Road, 1943).



A snap of St. Elmo a painting by Ithell Colquhoun

Gorgon., 1946

A Visitation, 1944


Voir aussi : Ithell Colquhoun, Surrealism and the Occult

Ithell Colquhoun, Alchemical Figure Androgyne,
1941, watercolour, 37.3 x 23.3 cm.

Ithell Colquhoun, Diagrams of Love
Christian Marriage II,
c. 1940-42, watercolour, 27.2 x 17.7 cm.


Automatic drawing
Autumnal Equinox, 1949
Dark Fire, 1980


Green Figure with Wings – watercolour – 1971

 Ithell Colquhoun’s 1970s tarot card designs.

Ithell Colquhoun -
Dreaming Leaps Sonia Araquistian, 1945.
Ithell Colquhoun, Scylla, 1938

Judith with the Head of Holofernes, 1929

Potentate II, 1963

Scene from Marlowe's 'Dr Faustus' 1933

Self-portrait (1933) by British painter
Ithell Colquhoun (1906-1988).

Ithell Colquhoun — Wikipédia

mercredi 10 décembre 2014

COSEY FANNI TUTTI ... Muzik, interview and mix...


The sound of Cosey playing. The grande dame of British electronic music talks about her art, generation and nude provocation.




Chris Carter and Cosey Fanni Tutti in the Studio



Action’ three day performance at Hayward Gallery, London, 1979


Action’ three day performance at Hayward Gallery, London, 1979





Coum Transmissions
Cease to Exist no. 4 at Laice, USA, (1976) by Cosey Fanni Tutti and Genesis P-Orridge.


Cosey pic from the TG 24 hour set





mardi 2 décembre 2014

Diamanda Galás at Emanuel Vigeland Museum


Live performance at Emanuel Vigeland Museum in Oslo, Norway. 15. September 2012. 
This rehersal of Espergesia was performed in the resonant Mausoleum which has a 20 second delay. Special thanks also to Stephanie Loveless. 
Words by Cesar Vallejo. Composed/sung by Diamanda Galás.
Produced by Ny Musikk and Ultima Oslo Contemporary Music Festival.


Diamanda Galás at Emanuel Vigeland Museum from nyMusikk on Vimeo.